INVITÉS

Joëlle Jolivet

Joëlle Jolivet est née en 1965. Elle a étudié le graphisme et la publicité à l’Ecole Supérieure des Arts Appliqués de Paris avant d’intégrer l'atelier de lithographie des Beaux-Arts où elle découvre la gravure sur linoléum, qui est jusqu'à aujourd'hui son principal moyen d’expression.

Depuis son premier livre comme illustratrice paru aux éditions Syros en 1989 (« Danger, Bonbons ! » avec Christine Brouillet), Joëlle Jolivet occupe une place très personnelle dans le paysage de l'illustration en France. Elle a posé ses images sur les textes de nombreux auteurs et son vocabulaire graphique extrêmement reconnaissable s'est imposé comme l'un des plus séduisants, qu'il s'agisse de compositions denses, scènes de ville ou costumes traditionnels détaillés, ou plus dépouillées, au service d'une mécanique humoristique.

Elle a nourri une relation particulière avec deux éditrices parmi les plus importantes de ces vingt-cinq dernières années : Brigitte Morel, ancienne éditrice des éditions du Seuil Jeunesse puis des éditions Panama et fondatrice des éditions Les Grandes Personnes (et invitée de Jungle en 2016), et Sophie Giraud, fondatrice des éditions hélium. C'est auprès d'elles qu'elle a publié ses livres les plus marquants, à commencer par ses imagiers « Zoo logiques » (2002) et « Presque tout » (2004), au Seuil. Ses illustrations, tantôt précisément détaillées, tantôt pleines d'humour et capables de toutes les fantaisies servent avec autant de réussite les livres documentaires et les imagiers, les textes littéraires (« Moby Dick », Gallimard jeunesse, 2010, avec Philippe Jaworsky et Gerard Lo Monaco , ou « Histoire du chat et de la souris qui devinrent amis » de Luis Sepulveda, aux éditions Métailié) que les histoires malicieuses écrites par Jean-Luc Fromental : « 365 Pingouins » (Naïve, 2017), « Os court » (Hélium, 2015), « Rapido dans la ville » (Hélium, 2011) ou encore « Oups! » (Hélium, 2009).

Son travail a été publié dans de nombreux pays et elle a été récompensée en de multiples occasions, notamment par le prix Sorcière en 2008 et 2009 pour les livres « 365 Pingouins » et « Costumes ». « 365 Pingouins » a aussi été récompensé par quatre autres prix : le Boston Globe-Horn Honor Book Awards 2007 et le Wanda Gag Honor Books 2007 aux États-Unis, le Premio & Super Premio Andersen 2007 et le Premio Nazionale Libro per l’ambiente 2007 en Italie.

Nous sommes honorés et très heureux d'accueillir Joëlle Jolivet dans la JUNGLE !

http://joellejolivet.com/